Mon blog-notes à moi que j'ai

Blog personnel d'un sysadmin, tendance hacker

Retour sur le 32c3 en images

Premier retour, en images, sur le 32ème Chaos Communication Congress qui s’est déroulé à Hambourg, Allemagne, du 27 au 30 décembre 2015 et auquel j’ai eu la chance de pouvoir assister.

C’était une première pour moi. Je dois avouer que c’est une réussite et il me tarde déjà d’être à l’année prochaine :)

Il n’est pas simple d’expliquer un événement comme le Chaos Communication Congress. Je m’en tiendrai à 3 points

  1. C’est d’abord et avant tout une atmosphère, une ambiance très particulière.
  2. C’est aussi l’occasion de visiter une multitude de stands, qui vont du très étrange au burlesque, tous dédiés au détournement d’outils à d’autres fins que ce pour quoi ils ont été conçus au départ (le « Hacking » quoi), ou de rencontrer des gens passionnés et passionnants
  3. C’est enfin un programme assez relevé de conférences, que je couvrirai dans un autre billet.

L’atmosphère

On n’arrive pas au 32c3 comme à n’importe quel événement, fût-il informatique.
Dès avant l’entrée dans le bâtiment, le ton est donné et ça se voit de loin:

CCC Rocket is on the launchpad

CCC Rocket is on the launchpad - Credits @agnes_europe

On sent également qu’un soin particulier est apporté à la décoration :

CC(H)C after

CC(H)C after - Credits @agnes_europe

La lumière est omniprésente, bien que tamisée.
Des décorations, la plupart à base de LEDs, sont déployées tout autour du bâtiment.
À l’intérieur, même constat. Toutes les lumières blanche du centre de conférence, jusqu’aux néons des ascenseurs, ont été recouvertes de film de couleurs pour créer cette atmosphère si particulière. Voici par exemple ce que cela donnait dans la salle de « hackerspace » :

CC(H)C lights everywhere

CC(H)C lights everywhere - Credits @agnes_europe

Une balade poétique

La promenade au sein de l’immeuble vaut le détour.
On y croise des choses étranges, fascinantes ou juste rigolotes :

CC(H)C stairs decoration

CC(H)C stairs decoration - Credits @agnes_europe

Au détour d’une salle plongée dans la pénombre, on peut par exemple apercevoir une machine à broder contrôlée par ordinateur : un fichier SVG et un T-shirt suffisent!

Embroidery machine

Embroidery machine - Credits @agnes_europe

Des œuvres d’art étranges ponctuent le cheminement du visiteur :

Cable tree

Cable tree - Credits @agnes_europe

Sous un œil parfois inquisiteur :

I'm looking at you

I’m looking at you - Credits @agnes_europe

Des paysages fantastiques se font et se défont, au gré des envies de chacun :

Sort of Minecraft with sand

Sort of Minecraft with sand - Credits @agnes_europe

Et on manque parfois de se faire attaquer par de sauvages poissons volants :

Shark attack

Shark attack - Credits @agnes_europe

Il est temps d’envoyer un message grâce au Télétype, branché sur le réseau GSM du 32c3, mais également sur le réseau de pneumatique qui dessert tout l’immeuble pour l’occasion :

Teleprinter

Teleprinter - Credits @agnes_europe

One can send SMS to the teleprinter

One can send SMS to the teleprinter - Credits @agnes_europe

Pour finir, une pause bien méritée à la Tea House de La Quadrature du Net :

La Quadrature du Net Tea House

La Quadrature du Net Tea House- Credits @agnes_europe

Vie privée oblige, vous ne verrez pas beaucoup de visages.
Il y avait même des badges pour indiquer si on acceptait d’être pris en photo ou non :

Privacy

Privacy - Credits @agnes_europe

Be excellent to each other

On vit durant 4 jours dans une sorte de bulle fantastique, hors du temps et loin, très loin, des préoccupations du monde « réel ».
Je vous assure que ce n’est pas une blague.

De plus, les relations durant ce Congress m’ont parues particulièrement apaisées.
Je n’ai ressenti aucune animosité d’aucune sorte vis-à-vis de qui que ce soit, et Dieu sait pourtant que les gens présents pouvaient être très différents les uns des autres.
Les gens sont essentiellement curieux. Curieux de découvrir, curieux d’apprendre, d’échanger, le tout dans un incroyable respect.

Mais ce respect commence, comme souvent, par soi-même avec le Hacking with care, sorte de « moto » du milieu hacker ces dernières années, pour inciter ses membres à se préserver. Et ce n’est pas la keynote d’ouverture du 32c3 qui dira le contraire. Il a été en effet recommandé aux participants de respecter la règle 6 - 2 - 1 1 :

  • 6 heures de sommeil par jour
  • 2 repas
  • Une douche

Pour ma part, bien qu’ayant fait mieux que cela, je n’ai pu m’empêcher d’attraper la crève, ce qui m’a privé d’une bonne partie des conférences que j’avais prévu d’aller voir. Je reviendrai dessus dans un prochain billet :)

Have fun!


  1. ce qui au passage en dit long sur le besoin criant en la matière :-/